30 janvier 2017

Le court métrage colombien est à l’honneur au 39ème festival de Clermont-Ferrand 2017

Le Festival international du film (court métrage) de Clermont-Ferrand [0] est un événement culturel né en 1982. Il est ouvert durant 8 jours au grand public et a lieu tous les ans dans la ville de Clermont- Ferrand en France.

De 1979 à 1981, grâce au Cercle Cinématographique Universitaire de Clermont-Ferrand (CCUC) qui a proposé quelques semaines de court métrage et devant le succès rencontré par cette initiative, cela a donné naissance à l'association SAUVE QUI PEUT LE COURT MÉTRAGE (créée le 04 août 1981). Cette association est l’organisatrice du 39ème FESTIVAL  DU  COURT  METRAGE  DE  CLERMONT-FERRAND  2017.  En France

c'est le deuxième festival de cinéma le plus important après le Festival de Cannes. Cette manifestation culturelle célèbre sa 39ème édition du 03 au 11 février 2017. À cette occasion  le réalisateur colombien Franco LOLLI [*] est un des membres du Jury pour la compétition internationale de ce festival. Quatre films sont en compétition internationale, « Genaro »   [4],

« Cómo la primera vez » [5] ainsi que « Killing Klaus Kinski » [7] et « Lupus » [6] dans la sélection « Labo »] : deux films dans la sélection internationale et deux autres dans la compétition « Labo ».

 

Également le Festival de Clermont 2017 a élaboré une grille de six programmes [g] sur la rétrospective du court métrage colombien avec plus de 33 films. En même temps il y aura une grande exposition de photos et d’images ainsi qu’une rencontre de professionnels et d’amateurs du processus de réalisation, de distribution, de mixage des films pour la 14ème édition de « l’Atelier », une rencontre qui associe les écoles de cinéma, les centres de formation de l’image et du son dont plusieurs délégations de Colombie seront présentes.

 

De l’histoire du cinéma français à l’histoire du cinéma en Colombie

Les frères Lumière en 1895 ont fait la légende lors de leur présentation publique à Paris, avec la création de leur nouvel outil pour faire passer des images devant un auditoire assemblé [1]. En 1897 arrive la cinématographie en Colombie. Les visiteurs (voire les réalisateurs étrangers) sont venus en Colombie, et ils ont réalisé des démonstrations dans la ville de Colón (aujourd'hui elle appartient au Panama). Plus tard ces projections sont passé à Barranquilla, ensuite à Bucaramanga et finalement dans la ville de Bogota, la capitale de Colombie.

À la suite de la naissance du cinéma en Colombie, se déclenche la guerre de "Mille jours" [2]. C'est ainsi que les projections de ces images ont dû attendre la fin du conflit. La  première  salle de cinéma à Bogota a été le "Salon Olympia" propriété de frères DI DOMENICO. Ils ont réalisé le film " El drama del quince de octobre", un documentaire qui raconte l'assassinat du général Rafael URIBE URIBE. Ce film n'a pas aidé à apaiser les passions politiques des colombiens.

 

Le cinéma sans son

Aux origines, le cinéma colombien a été utilisé pour filmer des paysages, faire des reportages et des nouvelles. En 1922, le réalisateur espagnol Máximo Calvo Olmedo (il a été un distributeur), réalisa le premier long métrage " María" [3]. Il est disponible aux archives de Cali- Valle del Cauca de la FUNDACION PATRIMONIO FILMICO COLOMBIANO, un segment de 25 secondes.

Un citoyen né à Medellin, Arturo Acevedo Vallarino (producteur et réalisateur), a été un des pionniers du cinéma en Colombie. Son activité principale a été de présenter des pièces de théâtre à Bogota. Il créa la firme "Acevedo e hijos". Cette entreprise a duré de 1923 à 1946 et elle a été la seule à avoir survécu à la crise économique des années 30.

 

Le seconde long métrage du réalisateur Arturo Acevedo a été "La tragédie du silence" (1928). Ce film est entré dans l'histoire du cinéma colombien (et il se conserve encore) sous le nom de "Bajo el ciel antioqueño" dont le producteur a été Gonzalo Mejia. Le film a été bien accueilli par le public.

 

Les actrices colombiennes de cinéma connues hors Colombie

Il est connu que Shakira (née à Barranquilla en 1977) est une des colombiennes les plus connues dans les milieux artistiques et de l’audiovisuel. Néanmoins les actrices colombiennes ont fait parler d’elles depuis 1930.  Sofia ALVAREZ (1913-1985) a été une co-protagoniste de

« Santa » [8], le premier film sonore du Mexique. Sa famille s’est installée au Mexique en 1924. Madame Sofia ALVAREZ a travaillé aussi avec Mario Moreno « Cantinflas » dans le films « Ahí está el detalle » [Voilà le détail] (1940) et avec d’autres grands chanteurs de l’époque d’Or du cinéma mexicain tel que Pedro Infante. En 1950, Sofia ALVAREZ quitte le cinéma pour se dédier à la chanson, mais elle retourne au cinéma entre 1957 et 1966.

 

Loi du cinéma en Colombie

La loi 814 de 2003, mieux connue comme « Loi du cinéma » régule les normes de l’activité du cinéma en Colombie, avec des taxes qui sont imposées aux distributeurs, producteurs et qui doivent être réparties entre les réalisateurs de longs et de courts métrages, de films documentaires ainsi que pour soutenir la subvention des projets de formation publique. Le budget est administré par les « FONDS MIXTE DE PROMOTION  D’IMAGES

–PROIMAGENES ». Cet organisme a joué un rôle important pour le développement du cinéma actuel colombien.

 

Les activités « hors les murs » pendant le Festival de Clermont

-Expositions

Bogoshorts Illustra

 

Le dernier Festival de Court Métrages de Bogota - BOGOSHORTS a eu lieu du 06 décembre au 13 décembre 2016. Sa directrice Madame Diana CAMARGO BURITICÁ, est une professionnelle de l’image et de l’audiovisuel colombien. Les objectifs du BOGSHORTS est la réflexion, la formation, la création, l’échange d’expériences avec les acteurs et les protagonistes concernant toutes les étapes de la réalisation du court métrage.

 

Après plus de dix ans d’existence BOGOSHORT a prouvé son amour pour le cinéma, il a organisé plus de 3650 journées d'expérimentation, avec 87 600 heures de travail  indépendant. BOGOSHORT a consolidé un programme de formation qui cherche à surmonter toutes les difficultés que rencontrent les réalisateurs colombiens ainsi que tous les invités qui veulent signaler leurs méthodes et leurs expériences. Le mardi 07 décembre 2016, une délégation du Festival du Court Métrage de Clermont-Ferrand a visité BOGOSHORTS et a rencontré le réalisateur colombien Franco LOLLI pour la préparation de la 39ème édition du Festival de Clermont-Ferrand de 2017.

 

Photos et illustrations du 4 au 25 février 2017

Le festival BOGOSHORT est devenu un partenaire de cette édition du Festival du Court métrage  de  Clermont  2017.  A  la  salle  Gilbert  Gaillard  sera  présentée  une  rétrospective

colombienne du savoir-faire de BOGOSHORT à Bogota, la capitale de Colombie. Quatre thèmes  cinématographiques  en  photos  et  en  images  formant  l’ensemble  de   l’exposition

« Bogota sabe a cine » [Cinéma : la saveur du goût de Bogota]. Cette exposition évoque  aussi la réalité de l’évolution du court métrage colombien actuel : l’action, la terreur, la science-fiction et le documentaire.

 

La 14ème édition de l’Atelier

À cette occasion les étudiants de cinéma, les réalisateurs et tous les professionnels de chacune des étapes, de la conception du projet à la réalisation et la distribution d’un court métrage   sont accueillis à l’École de Commerce. Piloté par l’association « Sauve qui peut le court métrage » et en partenariat avec l’ARFIS et d’autres écoles du son et de l’image les délégations de Colombie vont côtoyer du lundi 6 février au vendredi 10 février le savoir-faire des délégations françaises dans un échange convivial et productif.

Bibliographie et citations

 

[*] Franco Lolli est né en 1983 à Bogotá, Colombie. Il a fait des études de cinéma dans le département réalisation de La Fémis en France. Gente de bien (2014), est son premier long- métrage. Son film de fin d’études (2006), Como todo el mundo, a été sélectionné dans plus de cinquante festivals internationaux. Le film a remporté en tout vingt-six prix, dont le Grand Prix du Jury au festival de Clermont-Ferrand. Franco LOLLI a réalisé aussi d’autres court- métrages : « Un juego de niños » (2010) y « Rodri » (2012)

 

  • Auguste LUMIÈRE (1862-1954) et Louis LUMIÈRE (1864-1948) sont deux industriels français qui sont rentrés dans l'histoire du cinéma et de la photographie. Ces deux ingénieurs ont déposé plus d’une centaine de brevets dans le domaine de la photographie pour la vente. Avec la commercialisation de ces plaques, mieux connues sous le nom de "Plaques Étiquettes-Bleues" ils ont démarré leur fortune. Durant l'été 1894, dans l'usine Lumière de Lyon-Monplaisir, Auguste et Louis mettent au point un mécanisme ingénieux qui se différencie de ceux du kinétographe et du kinétoscope. Le journal " Le Lyon républicain" du 26 décembre 1894 annonce que les frères Lumière « travaillent actuellement à la construction d’un nouveau kinétographe ». Avec ce dispositif, même s'il n'a pas fait les premiers films, Louis Lumière ainsi que son frère Auguste sont généralement considérés comme les inventeurs du cinéma en tant que spectacle photographique en mouvement projeté devant un public assemblé. Les frères Auguste et Louis Lumière prennent ainsi à partir de 1895 une  part prépondérante dans le lancement du spectacle de cinéma.

 

  • La guerre des Mille Jours (dite " Guerra de los Mil Días") est la plus importante guerre civile de la fin du XIXème ayant frappé la Colombie et le Panama (qui était alors un département de la Colombie), elle dure mille cent trente (1 130) jours entre le 17 octobre 1899 et le 21 novembre 1902. Bien que ce conflit armée aboutit à la victoire du gouvernement colombien, la Colombie a dû accepter la séparation ultérieure du Panama en 1903. Le conflit oppose les membres du parti libéral colombien au gouvernement tenu par une alliance des libéraux indépendants (modérés) et du parti conservateur colombien, appelée "Parti National" et dirigé par le président Manuel Antonio
  • "La María" ou "María" est un roman du colombien Jorge Isaacs (1837-18950). María (publié en 1867), est devenu une des œuvres les plus notables du romantisme de la littérature espagnole. Il est considéré comme un des chefs-d'oeuvre de la littérature hispano-américaine. Le livre María raconte plusieurs histoires d'amour impossibles, les personnages appartenant à des classes sociales ou ethnies différentes, et notamment celle entre Efraín et sa cousine María.

 

  • Genaro

Colombia - 2016 - 17’55” - Jesús Reyes, Andrés Porras

 

Jesús Reyes nació en Cereté, Córdoba. Genaro es su segundo cortometraje de ficción. Estudió Arte Dramático en Bogotá y ha trabajado en televisión y en cortometrajes estudiantiles. Es director del Cortometraje Tierra Escarlata (2013)

Andrés Porras ha sido montajista de más de 15 largometrajes. Estudió Comunicación Social en Univalle, y el cortometraje Genaro es su debut en la dirección. Es co-productor del cortometraje «Tierra Escarlata.». Andrés Porras recibió el premio «Mejor montaje» en el festival de corto metraje de Bogotá en 2016.

 

Producción: Irina Henríquez, Andrés Porras Guion: Jesús Reyes, Andrés Porras Fotografía: Juana González

Dirección de arte; Yasmín Gutiérrez Montaje: Andrés Porras

Sonido:  Camilo Martínez, Eduardo Serrano

Casting: Álvaro Castellanos, Roamir Pinedo, Renoir Rubio, Benilda Llorente, Cruz Marina Muñoz

 

Argumento:

Genaro es un campesino de la costa norte de Colombia al que le encomendaron entregar a las madres y esposas de los paramilitares muertos en combate sus cuerpos en rústicas cajas de madera y un sobre con dinero. Genaro es inmune al dolor que trae la muerte, entrega las cajas y se va. Él no siente pena ni aflicción por la gente. Su rutinaria labor le arrancó el alma y sólo advierte una cosa: hallar entre los cadáveres uno en particular. Cuando lo encuentre Genaro descansará.

[5]   «Como la primera vez»

Colombia 2016 -24’26’’ - Escrita y dirigida por Yennifer Uribe Alzate

Argumento:

La señora Rosa (Ana María VALLEJO), una esposa obediente y consagrada a las obligaciones hogareñas, encuentra a Jazmín (Ingrid HENAO), su peluquera y manicurista, de quien se vuelve su confidente y amiga. Bastó una noche lluviosa y una fiesta de socledad en la discoteca del barrio, para que Rosa pudiera salir del protocolo de una vida monótona, donde  el matrimonio ya había señalado las fronteras del aburrimiento.

Con el apoyo de PROIMAGENES DE COLOMBIA - FONDO CINEMATOGRAFICO

Escrita y dirigida por Yennifer Uribe Alzate

Producida por: Juan Pablo TAMAYO GIRALDO / Yennifer URIBE ALZATE Coproductor: «La Ventana Films»

Cinematografía: David Horacio MONTOYA Directora de arte: Nadia VILORIA SONIDO: Alejandro ESCOBAR

Montaje: Juán Sebastián MESA Diseño sonoro: Daniel VASQUEZ V.

Reparto:

Rosa: Ana María VALLEJO Jonathan: Esteban URIBE ALZATE Gustavo: Jorge Mario URIBE Jazmín: Ingrid HENAO

Iris: Diana María MONTAÑO

CASTING:   Yennifer URIBE ALZAATE

Juán Sebastián MEZA José Manuel DUQUE

Script:  Lida TOBÓN

Director de Fotografía y cámara: David Horacio MONTOYA

Música: Julián Andrés LOPEZ

Felipe DI FRANCO

  • LUPUS (Loup, en latin / Maladie chronique, auto-immune et systématique) Colombia 2016 – 08’ 51’’

Carlos GÓMEZ SALAMANCA

Écrit et réalisé par : Carlos GÓMEZ SALAMANCA Visa d'exploration : 141 205

Synopsis :

Un nuancé parallèle entre les machines de chasse des loups et le descriptif des habitudes des prospecteurs de résidences sur des terrains constructibles. Inspiré de faits réels ayant eu lieu à Bogotá en 2011.

Producteur :  IKKI FILMS / NOCROMA / JPL FILMS

Productrices : Nidia SANTIAGO / Edwina LIARD

Coproducteurs : Juan-Pablo GÓMEZ SALAMANCA/ Jena - Pierre LEMOULAND

IKKI FILMS

Assistant de production : Nina CHEVILLARD Secrétaire de production : Pascaline SAILLANT Administratrice de production : Fabienne LEBRUN Comptable : Michel DANG

JPL FILMS

Directrice de production : Camille RAULO Chargé de production : Jean-François BIGOT Administratrice comptable : Cécilia BOUTELOUP

NOCROMA

Conseillère juridique : Patricia RENGIFO

Réalisation

Assistante : Karen CÁCERES

Image Son : Silon FILLOT Titrage : Fabien DROUET

Aide au plateau : Lisa KLEMENZ

Animation :

Carlos GÓMEZ SALAMNCA / Gilles COIRIER / Fabienne COLLET/ Jean-Marc OGIER

Musique : Carlos Arturo RAMIREZ /  Pierre OBERKAMPF

Avec le soutien de :

REGION BRETAGNE / Centre National du Cinéma et de l'Image Animée-CNC/ ARTE (France 5) et 2.35 DIGITA / Sae Institut / The silente Crowd / Ley en Movimiento

Avec la participation de :

Instituto Distrital de las Artes Bogotá- IDARTES

  • "Killing Klaus Kinski" : Colombia 2016 - 20' 03''

Director: Spiros STATHOULOPOULOS

Dirigida y escrita por: Spiros STATHOULOPOULOS / Asimakis ALMFA PAGIDAS

Argumento:

En un accidente de trabajo con una moto sierra, un obrero pierde una pierna por causa de una serpiente  en el  cantero ubicado en zona  indígena. Durante  el  rodaje  se  evoca  la    película

«Fitzcarraldo» [de Werner Herzog con Klaus Kinski y Claudia Cardinale en 1982] que acompañan la realidad de la zona indígena y ponen de relieve el talento del gran cineasta Werner Herzog. Los indígenas deciden cambiar el curso del rodaje.

Guionistas: Spiros STATHOULOPOULOS / Asimakis ALMFA PAGIDAS Productor ejecutivo: Antonio VON HILDEBRAND / Emiliano MANSILLA Productor: José David CORREDOR/ Leonardo GONZALES

Director de Casting: Andrés VELASQUEZ

Director de Fotografía: David CURTO Camarógrafo: Juan Diego PUENTES;; Vestuario: Catherine RODRIGUEZ

Sonido: Andrés QUINTERO;;

Reparto:

Klaus Kinski: David ORTIZ

Werner HERZOG: Juan Camilo AMARIS Asistente de HERZOG: Joseph WAGNER Cacique Indígena: Plácido MENDOZA Traductor indígena: Diego Armando TELLEZ Obreros: Luis Antonio ARIZA

Jorge Elieser MUÑOZ

  • « Santa » (1931) Premier film sonore du Mexique. Réalisateur : Antonio Moreno (1887- 1967), long métrage de 81 mn. Le film montre la vie d’une paysanne séduite par un militaire qui l‘abandonne et expulsé de son Elle doit subir les plus pénibles situations de la femme seule au milieu d’un cadre social hostile pour pouvoir survivre. Le rôle de Santa est assuré par Lupita TOVAR et parmi les co-protagonistes la colombienne Sofia ALVAREZ, qui est devenu une danseuse et chanteuse populaire. La beauté de ses cheveux, lui a donnée le surnom de «La Señora de la trenzas» [ la dame de belles nattes].
  • Antoine LOPEZ, est un des fondateurs du FESTIVAL DU COUT MÉTRAGE de Clermont-Ferrand. Il a fait partie du jury international du Festival du court métrage BOGOSHORT qui a eu lieu à Bogota ( Colombie) du 06 au 13 décembre de 2016 .

 

[g] Six programme de films colombiens au Festival de Clermont -2017

 

Programa  N° 1   Progrma N° 2  
Tijereto 00 :22 :00 Camino del agua 00 :08 :00
El edén 00 :19 :28 Como todo el mundo 00 :26 :50
Simiente 00 :14 :00 Los pasos  del agua 00 :11 :00
Solecito 00 :20 :00 El  magnífico niño Leon
( sous reserve)
00 :11 :00
El quimérico espectáculo 00 :17 :00 Lorenzo 00 :23 :00
    Retratos  ( de Iván GAONA) 00 :14 :00
  1 :32 :28   1 :33 :50
Programa  N° 3   Progrma N° 4  
Lupus 00 :08 :51 Enehebrado 00 :10 :00
Reino animal 00 :34 :00 Lucrecia 00 :10 :03
Gonawindua 00 :14 :00 Migración ( sous reserve) 00 :24 :30
Leidi 00 :15 :40 Becerra 00 :14 :30
Asesinos 00 :24 :50 Rodri 00 :23 :00
    Sabor que nos queda 00 :14 :28
  1 :33 :50   1 :36 :31
Programa  N° 5   Progrma N° 6  
Nelsa 00 :13 :00 Impresión  de una guerra
( sous reserve)
00 :26 :00
Madremonte 00 :19 :43 Un juego de niños 00 :18 :15
Río  ( de Nicolás SERRANO) 00 :13 :00 Los pasos del agua 00 :26 :00
La Jaula ( de Mony WELTER 00 :16 :30 Flores 00 :26 :00
Wuejia yi ( El camino del viento) ( sous reserve) 00 :13 :00 Naranjas  (de Iván GAONA) 00 :14 :26
Sara  (de Ingrid PÉREZ LÓPEZ) 00 :19 :20 Chemin d’aue pour un poisson
( sous reserve)
00 :08 :00
  1 :34 :33   1 :32 :41
Auguste et Louis Lumière.

Auguste et Louis Lumière.

Programme d’une projection publique au Salon indien du Grand Café à Paris en 1895

Programme d’une projection publique au Salon indien du Grand Café à Paris en 1895

Couverture du roman María (édition 1899) incluant un prologue de Jorge Isaacs (1837-1895 )

Couverture du roman María (édition 1899) incluant un prologue de Jorge Isaacs (1837-1895 )

« Los retratos » film d’Ivan GAONA (2012)

« Los retratos » film d’Ivan GAONA (2012)

Franco LOLLI, RÉALISATEUR COLOMBIEN, MEMBRE DU JURY INTERNATIONAL AU FESTIVAL DU COURT MÉTRAGE DE CLERMONT FERRAND -2017

Franco LOLLI,
RÉALISATEUR COLOMBIEN, MEMBRE DU JURY INTERNATIONAL AU FESTIVAL
DU COURT MÉTRAGE DE CLERMONT FERRAND -2017

Proimages Colombia Stand N° 15 à Clermont –Ferrand -2015

Proimages Colombia Stand N° 15 à Clermont –Ferrand -2015

Liste des films colombiens « Proimages Colombia » au Marché du film à Clermont-Ferrand -2015

Liste des films colombiens « Proimages Colombia » au Marché du film à Clermont-Ferrand -2015

Affiche du Festival du court métrage à Bogota-2016.

Affiche du Festival du court métrage à Bogota-2016.