Infrarelismo de Jorge A lonso Zapata

Les tableaux du peintre Juan Alonso Zapata de Colombie visitent Clermont -Ferrand - France
…."Amérique Latine ne croit plus aux utopies car l'uchronie ( en tan que « histoire alternative ») du paradis est devenu
insupportable"….

Fernando Chacuri

Monsieur Jorge Alonso Zapata [*] a commencé sa trajectoire par l'Europe en 2017 avec l'exposition
individuelle "Cartographies de la campagne à la ville" à la Bibliothèque du Grand Parc à Bordeaux
(France). Ensuite il a participé avec son travail "Vie sans frontières" dans une exposition collective
à la Galerie Písekhá Brána à Prague (Capitale de la République tchèque).
En 2018 il a été invité à présenter ses oeuvres à l'exposition "Balade par les Amériques- Banque
Interaméricaine du développement- BID" qui parcours les pays compris de l'Alaska à la Patagonie. Il
a également participé à la "Semaine Ibéro-Américaine" dans la "Galerie Centrale" de Prague. Jorge
Alonso Zapata en tant qu’invité d’honneur a été accueilli dans la ville de Chamlières (France) dans le
cadre du programme "Images et regards d'ailleurs" organisé chaque année par l'Association
ORACLE (Office Régional d'Action Culturelle de Liaisons et d'Echanges) [**] . À cette occasion la
présence des oeuvres de Jorge Alonso Zapata a été possible avec l'aide de l'Alliance française de
Medellin (Colombie), de l'Alliance française de Madrid (Espagne) et de l'Association Culturelle
Latino-Américane de France -ACLAF.
Quelques unes des ses oeuvres font partie du Musée de la Banque Mondiale à Washington (États-Unis)
et au Musée d'Antioquia de la ville de Medellin (Colombie) . Jorge Alosno Zapata est connu dans les
principales villes de Colombie tels Bogota, Medellin, Manizales ainsi qu'au Mexique et à Cuba.

L'oeuvre et leur contenu

Son oeuvre, est inspirée de la décrépitude de la vie à la campagne, de l'insomnie des villes et de la
nature oscillante du caractère individuel entre la multitude . Ses tableaux déambulent entre la culture
populaire vivante ou évanescente. Les images sont aussi nourries de nombreuses références au
motifs de la littérature classique et contemporaine.
Son audace naturelle l'amena à refuser les normes critiques de l'actualité vidéo numérique de son
époque. Dans la peinture de Monsieur Zapata il y a de la poésie d'une grande sensibilité dont sa portée
a contribué à l'éclosion de l' infraréalisme [2] dans les Arts de la peinture [suivant l'évolution artistique
déclenché par le boom latino-américain] et l'art picturale latino-américain et de Colombie.
Jorge Alonso Zapata, en parlent de son oeuvre et de lui-même, a dit en Espagne le 22 septembre 2018
:
…"J'ai souhaité montrer l'histoire non écrite des personnes humbles qui dans l'anonymat essaient de
survivre. Je suis un photographe sans son appareil et un ethnographe à ma manière. Bien que le sujet
est la ville de Medellin ou scènes de la rue Barbacoas ( rue des barbecues) en Colombie, mes
tableaux sont aussi la représentation de n'importe quel univers où il y a des êtres indigents et
marginaux qui font de la survie pour exister.." [1]
Lors de son passage en France, la presse a fait savoir la pensée de Jorge Alonso Zapata qui a dit….
…" … « la peinture ou tout effet pictural sont pour moi des passerelles, des portes ouvertes vers les
autres…. C'est une façon de partager mes émotions, de restituer le beau, pour parfois écraser trop de
violence et de laideur… » [3]…
***
[*]Juan Alonso Zapata est né à San Vincent ( un ville de la province d'Antioquia dont Medellin est la capitale).
Il est diplômé en design graphique à l'Institut des Beaux Arts de l'Université Pontificale Bolivarienne. Lors de
ses recherches en médecine légale, il a côtoyé le milieu sociale des marginaux c'est qui lui a permis de
transformer leur expérience dans ses tableaux acryliques sur toile. Son passage à Clermont - Ferrand (France)
correspond à son sixième parcours en Europe, le deuxième en Espagne, après avoir visité la ville de Prague en
deux occasions. Il a été aussi invité à Bordeaux (France ), à Madrid et à Torrijos (une commune d'Espagne, dans
la province de Tolède).
[**]L'oeuvre de Jorge Alonso fut exposée à Chamalières du 22 au 31 octobre 2018 à la SALLE
MUNICIPALE [Simone VEIL] de 10hoo à 18h00 tous les jours au CARREFOUR EUROPE - CHAMALIÈRES
63400 dans le cadre du programme "Images et regards d'ailleurs".
[1]L’ethnographie est le domaine des sciences sociales qui étudie sur le terrain la culture et le mode de vie de
peuples ou milieux sociaux donnés : “He querido mostrar la historia no contada de personajes humildes,
oscuros, que tienen que sobrevivir. Soy un fotógrafo sin cámara y etnógrafo a mi manera. Aunque hablo de
Colombia, Medellín, la calle Barbacoas, mis cuadros encuentran eco en cualquier lugar del mundo donde haya
seres marginales, quienes con sus esfuerzos también hacen las ciudades.”
[2] Infraréalisme : On catalogue , selon certain analystes de l’art pictographique, les oeuvres de Monsieur
Zapata dans le courant évolutive des arts visuels du l'infraréalisme. Ceci est un mouvement poétique d’avantgarde
fondé en 1975 par le poète mexicain Mario Santiago Papasquiaro (1953-1998) et l’écrivain chilien
Roberto Bolaño (1953-2003). Eux ont lancé en 1976 le "Manifeste infraréaliste", inspirés dans le contexte de la
guerre sale de 1968 qui sévit alors en Amérique latine, les étudiants universitaires qui subissent une sanglante
répression militaire de la part du gouvernement de Gustavo Diaz Ordaz. Le boom latino-américain (espagnol :
boom latinoamericano) est un mouvement littéraire des années 1960 et 1970 lorsque les travaux d'un groupe de
relativement jeunes romanciers d'Amérique latine a été largement diffusé en Europe et dans le monde.
[3] Journal « La Montagne » / Chamalières vivre sa ville / du 30 -10-2018
Vocabulaire:
Uchronie : l'uchronie est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l'Histoire à partir de la
modification d'un événement du passé.
Références:

El pintor colombiano Jorge Zapata Sánchez expone en Toledo


http://jorgezap2.wix.com/jorgezap